L’écoconception chez Anam Legrand

2008 June 1
by Corée Affaires

Le groupe Legrand fait partie des leaders mondiaux de l’appareillage électrique basse tension pour l’habitat et les marchés industriels et commerciaux. La filiale coréenne Anam Legrand dispose d’une unité de production à Pyeong Taek, d’un siège social et d’un showroom à Séoul, et de quatre agences commerciales en province. Les produits ont un impact sur l’environnement tout au long de leur cycle de vie, lequel est largement déterminé par leur conception. Minimiser cet impact suppose par conséquent d’intégrer la préoccupation environnementale au processus de conception des produits nouveaux, c’est l’écoconception.

L’écoconception allie objectifs environnementaux, créativité et compétitivité. Elle intervient dans chaque processus de développement, par l’unification des méthodes et des pratiques. Plusieurs principes sont respectés. Celui du service rendu identique ou amélioré et de la prise en compte de tout le cycle de vie par exemple. Il s’agit à chaque fois de réduire au moins l’un des trois indicateurs environnementaux : énergie totale consommée, impact sur l’effet de serre, et consommation de ressources naturelles. La première condition est obligatoire pour les produits consommant de l’énergie.
L’intégration s’opère en fonction du projet de développement concerné, selon les critères de sa situation géographique, de son importance stratégique et du marché cible visé par le produit. On distingue trois catégories de projets : majeurs, intermédiaires et mineurs, l’intégration étant naturellement plus poussée pour les premiers que pour les derniers. L’écoconception permet de répondre aux exigences du marché, qui portent en premier lieu sur les économies d’énergie, mais aussi sur la séparation et le recyclage des déchets en fin de vie, comme sur les substances présentes dans les matières premières.
L’écoconception, en plus de ses avantages environnementaux immédiats, est ainsi devenue, grâce à la complète remise en cause qu’elle entraîne, un important vecteur de créativité et de compétitivité. Participer à l’effort environnemental, tout en améliorant sa recherche et sa productivité, devient donc une démarche systématique.

Dans ce système d’écoconception, trois outils sont mis en place :

– l’EIME (Environment Information and management Explorer) est un outil informatique intégrant toutes les informations concernant un produit pour en tirer un bilan global et identifier ainsi les parties les plus impactantes d’un produit.
– le PEP (Profil environnementale produit) est un document d’information relatif à un produit, ayant une fonction essentiellement commerciale. Dans les projets majeurs et intermédiaires, des PEP doivent couvrir 50% du chiffre d’affaires attendu.
– le QEP (Qualité environnementale produit) est un outil Excel permettant d’évaluer la qualité environnementale d’une conception par la mise en œuvre de 50 « bonnes pratiques » et ainsi d’orienter les choix de conception. Il est dû à l’équipe Qualité-Sécurité-Environnement de la division EDIA (Energy Distribution and Industrial Applications).

Fin novembre 2007, l’interscénario Céliane de chez Legrand, nouvelle gamme d’interrupteurs alliant design et intelligence, a reçu le 1er prix écoproduit pour le développement durable décerné par le Ministère de l’écologie, du développement et de l’aménagement durable.

En Corée, Anam Legrand s’impose également des engagements pour le respect de l’environnement. Ainsi, depuis 2007, Anam Legrand est certifié ISO 14001, standard international permettant d’évaluer de manière homogène les progrès d’ensemble et d’assurer pour les sites industriels le respects de la réglementation, la maîtrise des risques environnementaux, et l’amélioration continue des performances environnementales. Notre société respecte également la directive européenne Rohs, concernant la restriction de l’utilisation de substances dangereuses (plomb, mercure, cadnium, chrome hexavalent) pour la fabrication et la vente de certains équipements électriques et électroniques.

Par Jean-François Moreau
Anam Legrand

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.