Uijeongbu : la première rame entièrement automatisée

2009 June 1
by Corée Affaires

Située au nord de Séoul, la ville d’Uijeongbu a confié à l’entreprise française Siemens Transportation Systems la réalisation d‘une première ligne de métro entièrement automatique « Val » (véhicule automatique léger) dans le cadre d‘un projet clés en main.

Siemens Transportation Systems est responsable de l‘ingénierie globale du projet, fournira tous les automatismes de conduite ainsi que le poste de commande centralisée et assurera l‘intégration et les tests du système. Siemens Transportation Systems fournit également les équipements de voie ainsi que quinze rames climatisées de Val 208 NG (208 pour une largeur de cabine de 208cm et NG pour « nouvelle génération »), chaque rame étant composée de deux voitures.

Entièrement sur viaduc et d‘une longueur de 10km, la future ligne traversera l‘agglomération d‘Est en Ouest, de Jangam District à Buyong Elementary School.
Desservant quinze stations, le Val d‘Uijeongbu aura une interconnexion avec la ligne 1 du métro de Séoul, 7e plus grande ville du monde, au niveau de la station Hoeiryong.

Grâce à la grande flexibilité du système, la fréquence de passage des trains peut être ajustée très rapidement afin de faire face aux évolutions de l‘affluence : une fréquentation moyenne de 5 000 passagers par heure et par direction est attendue.

Conçu, développé et réalisé par Siemens Transportation Systems aux environs de Paris, le Val a été le premier métro entièrement automatique, sans conducteur ni assistant de conduite à bord. Depuis sa première mise en service à Lille en 1983, le système Val a évolué en permanence, mettant constamment les dernières innovations technologiques et l’expérience des exploitants au service de l’amélioration de sa fiabilité, de sa sécurité et de ses performances.
Plus de 800 véhicules circulent aujourd’hui à travers le monde sur près de 120 kilomètres de ligne. Chaque jour, ils parcourent en moyenne 100 000 kilomètres.

Avec le projet Val, les entreprises qui réalisent le projet en concession deviennent des acteurs à part entière du développement du pays via un partenariat public-privé.

Par Laurent Pidoux-Vidal
Siemens Transportation Systems Korea

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.