La conception du design pour LG Electronics

2009 November 1
tags: ,
by Corée Affaires

C’est dans l’impressionnant bâtiment « LG Electronics Corporate Design Center » au Sud de Séoul (Seocho) que nous nous sommes rendus pour rencontrer Chung Wook-Jun, designer pour les produits électroménagers du chaebol coréen.

Pouvez-vous présenter le LG Corporate Design Center ? Quelle est votre mission et votre spécialité au sein de LG ?
LG Electronics est un leader international développant des technologies innovantes dans les produits électroniques de consommation, de communications mobiles et d’électroménagers. Nous comptons plus de 84 000 employés dans 115 centres spécialisés dont 84 filiales à l’étranger. Le centre de design du groupe LG Electronics, qui se situait auparavant dans la GS Tower à Séoul, a déménagé au mois de mars dernier pour s’installer dans cet établissement moderne. Nous comptons plus de 30 000 personnes dans notre centre dont 500 designers. Pour ma part, je suis Senior Designer dans le laboratoire de recherche en design pour les produits électroménagers (HAC : home appliance and conditioner). Nous travaillons aussi bien sur le design du produit, que sur l’U-Interface, le packaging, les technologies, etc.

Quelle relation faites-vous entre le design et les nouvelles technologies ?
Design et nouvelles technologies étaient deux procédés bien distincts auparavant. Aujourd’hui, le client à besoin à la fois du design et de la technologie dans le produit qu’il va acheter. Ils ont tous deux une base technique identique, néanmoins, dans les produits électroménagers, le design se renouvelle en permanence. Chez LG Electronics, le département Recherche et Développment travaille étroitement avec le département Customer Insight Design, composé de chercheurs et designers. Cela permet d’analyser en profondeur les attentes du client et l’importance du design dans la vie quotidienne des consommateurs.

Vous avez travaillé sur le lave-linge G-Prime lancé sur le marché européen. Pouvez-vous nous expliquer comment et pourquoi le design en Corée est-il du design en Europe pour l’électroménager ?
Il faut tout d’abord prendre l’aspect géographique. La Corée est un seul et unique pays alors que l’Europe est composée de plusieurs pays dont les demandes sont différentes. Chaque pays détient une particularité. Les besoins sont différents et il est difficile de trouver un design commun à tous ces pays. C’est un concept très compliqué à cerner pour les designers non-européens. Nous arrivons tout de même à différencier deux grandes tendances qui se dessinent entre le Nord et le Sud de l’Europe. Les habitants du Nord, en Allemagne par exemple, apprécieront un design plutôt carré, droit, alors que les habitants du Sud porteront un plus grand intérêt sur des produits dont les coins seront arrondis. Les impressions générales des populations sont très importantes et intéressantes, et la France est un cas vraiment particulier car elle regroupe à la fois les deux parties de l’Europe. Pour les designers, l’hexagone est une base d’idées fantastiques pour le design de produits à destination de l’Europe. Il y a une dizaine d’années, nous comprenions le design dans les livres. Aujourd’hui, nous avons la grande chance de pouvoir voyager et voir ce qui se passe dans ces pays. LG propose à ce propos un programme qui envoie les designers à l’étranger pendant deux semaines pour visiter entre deux et quatre pays afin d’identifier de nouvelles tendances et idées. Tous les designers doivent prendre part à ce programme qui propose des rendez-vous avec les centres R&D, des analyses marketings, etc. Pour le lave-linge G-Prime par exemple, nous avons remarqué que, d’un point de vue technique, nous ne pouvions pas proposer le même produit qu’en Corée. Les appartements coréens sont plus grands qu’en France ; l’achat d’un lave-linge imposant ne pose aucun problème pour une famille coréenne, alors que le côté compact est davantage apprécié en France.

LG a reçu de nombreux prix en particulier lors du salon Red Dot et a présenté de nouveaux produits innovants lors de l’IFA 2009 en Allemagne. Quelles sont les tendances actuelles et les nouvelles générations de produits et de design chez LG ?
La nouvelle tendance est clairement le côté « écologique » des produits. L’économie d’énergie est un élément que l’on se doit d’intégrer dans les produits actuels. Il faut arriver à lier l’attente des clients et du fabricant, avec l’un qui souhaite baisser sa facture d’électricité et sauvegarder l’environnement, et l’autre qui cherchera avant tout l’efficacité. La prochaine phase du design sera le « design environnemental », une approche émotionnelle de la terre et de l’environnement. Le choix des matériaux va par exemple devenir très important ; le bouton de ce produit doit-être en métal recyclable ou en « coating » sur du plastique (chimique) ? Voici le type de questions que les designers devront se poser.
Si l’on prend les tendances de consommation sur une période de dix ans, les trois types de produits LG connaissent un renouvellement différent ; les clients changent d’appareils mobiles tous les ans ou tous les deux ans, pour la télévision, ce sera plutôt deux fois par décennie, et concernant l’électroménager, nous sommes sur un produit en moyenne tous les dix ans. La réflexion du client est par conséquent totalement différente. Pour les produits électroménagers, le client réfléchit à du long-terme et demandera qualité et technologie. Pour la télévision, le client regarde généralement la technologie, et pour les produits mobiles, la tendance et la mode prennent le dessus. Le design doit par conséquent prendre en considération toutes les composantes d’un produit, c’est pourquoi chez LG Electronics nous nous efforçons d’échanger entre ces trois départements pour offrir le meilleur produit possible aux clients.

Comment un designer français devra-t-il s’adapter au marché coréen ?
Il faut tout d’abord comprendre la culture et l’art en se rendant dans des musées, dans des expositions. Il est nécessaire de vivre le pays, avoir des expériences dans tous les domaines. C’est toujours compliqué au début. Il est nécessaire de faire l’effort de demander conseils aux habitants pour mieux comprendre leur rythme de vie. C’est ce qui permettra de cerner les subtilités qui sont souvent chères au design.

Propos recueillis par Clément Charles
Journaliste pour Corée Affaires

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.