L’expérience emartmall.com

2010 December 29
by Corée Affaires

Olivier Mouroux AsianceAfin d’identifier le développement du shopping sur Internet, Olivier Mouroux, co-fondateur de l’agence digitale Asiance, a testé pour les lecteurs de Corée Affaires le site emartmall.com, portail du leader de la grande distribution en Corée du Sud Emart (groupe Shinsegae).

emartmall

Présentation générale du site
Dans un pays encore très « nationalisé », où les sites Internet accessibles en anglais et les plateformes d’enregistrements d’un compte pour les étrangers sont encore trop peu nombreuses, il est agréable de constater que le portail Emart a misé sur l’ouverture avec un accès aux étrangers possédant un numéro d’identité en Corée (donc tous les détenteurs de visa). Un facteur plutôt décisif, surtout lorsque l’on constate que le leader de l’open market, Gmarket, propose une version anglaise de son site avec un nombre de produits très limités comparé aux milliers de produits disponibles sur la version coréenne. Seul point noir du site d’Emart : le seul accès possible se fait sous Internet Explorer et impose une protection ActiveX que l’utilisateur n’appréciera pas forcément lorsqu’il reste sous la version IE6.

“La confiance vient par l’image

Graphisme et fonctionnalité
Le graphisme est quelque peu « ludique » tout en conservant son côté pratique. Le consommateur choisit ses produits en les faisant glisser dans un caddie en bas de la fenêtre. Visuellement, le concept est très différent de ce que l’on peut trouver en France. Les Coréens aiment avoir accès à une description très spécifique du produit ce qu’Emart propose avec de nombreuses photos d’illustration. En Corée du Sud, il faut savoir que la confiance vient par l’image.

Le contenu
Le portail emartmall.com propose un vaste choix de produits. Quasiment tout ce qui est en magasin est accessible sur le site. Il est intéressant de constater que le portail Internet peut également servir à faire la promotion de produits exclusivement disponibles en ligne, comme les pommes de terre nouvelles. Il existe cependant certaines limites comme le nombre de pack de 6 bouteilles de 2L d’eau minérale (2 maximum par commande).

Le paiement
Trois méthodes de paiement sont disponibles sur emartmall.com : la carte de crédit en entrant les informations de sa carte bancaire, le téléphone en se faisant déduire le montant de ses courses sur sa facture téléphonique et le virement bancaire avec un système de certificat bancaire enregistré sur l’ordinateur personnel.

La livraison
Le délai de livraison varie en fonction des produits commandés par le client. Emart offre un choix de plage horaire pour se faire commander et applique une tarification différente en fonction (la livraison est plus élevée le matin). Les prix varient entre 1 000 et 3 000 wons (entre 0.65 et 2 euros). Point fort : Emart s’engage à livrer dans les trois heures suivants la commande.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ?
Dans une métropole de 25 millions d’habitants, la livraison à domicile est sans aucun doute l’un des points forts de ce système. Les nouvelles générations ne veulent plus perdre de temps. Un tel service permet d’économiser une demi-journée de courses (temps nécessaire pour se rendre dans une grande surface, acheter les produits et les ramener à son domicile). Le système de fidélité est bien en place et permet souvent d’économiser les frais de livraison grâce aux points accumulés. Le paiement se fait rapidement et la qualité des produits est au rendez-vous (même pour les produits frais !). De plus, le consommateur pourra compter sur une grande qualité de service : SMS de confirmation 30mn avant l’arrivée de la commande au domicile, politesse des livreurs, cadeaux de fidélité, etc.
Les petits magasins de proximité ne sont pas remplacés, mais sur un marché où les grandes surfaces arrivent à saturation, ce nouveau compromis de l’achat en ligne reste une solution adéquate pour les familles.

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.