Un Français à la tête d’Apple en Corée du Sud

2011 May 18

Selon les experts de l’industrie mobile, le géant américain Apple aurait décidé de remplacer Andrew Sedgwick, après plus de dix ans de bons et loyaux services à la tête de sa branche en Corée du Sud.

Parmi les candidats identifiés, ce serait finalement Dominique Oh (ci-contre), vice-président chez LG Electronics, en charge de la branche “Mobile Communication” et responsable de l’unité “Smartphones” (Androïd et Windows Phone 7) depuis mai 2010, qui aurait été sélectionné.

Ancien ingénieur en recherche et développement au CNES (Centre national d’études spatiales), il intègre Thalès, puis Thomson et Nextream avant d’intégrer le géant sud-coréen de l’électronique en 2006 où il prendra la vice-présidence de la branche “Mobile” pour l’Europe et évoluera au sein du groupe durant les cinq dernières années.

Spécialiste des nouvelles technologies et des nouveaux moyens de télécommunications, Dominique Oh aura face à lui un challenge très particulier, car si l’iPhone, premier smartphone lancé en Corée en novembre 2009, est très apprécié, il doit faire face à une rude concurrence menée par le groupe Samsung Electronics, son premier fournisseur de pièce. De plus, la clientèle coréenne, qui est au combien exigeante en termes de services, apprécie de moins en moins le comportement d’Apple en matière de services après-vente.

Aujourd’hui, le nombre d’iPhone vendus en Corée du Sud est estimé autour de 3 millions d’appareils contre plus de 7 millions de smarphones sous Androïd (Google). L’avenir reste néanmoins plus que favorable pour le secteur avec des perspectives de ventes de 18.83 millions d’appareils dans la péninsule en 2011 pour 42.13 millions d’ici 2015.

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.