Brèves économiques entre France et Corée du Sud

2011 September 28

La Peugeot 508 en Corée
Annoncée comme la remplaçante à la fois de la 407 et de la 607, la 508 est disponible depuis fin mai sur le marché sud-coréen. Sa particularité : une production dans l’usine PSA de Rennes-La- Janais et non dans l’usine chinoise de Wuhan, pourtant à proximité de la péninsule sud-coréenne. « Le modèle produit en Chine est différent de celui vendu en Corée en termes de taille (5 millimètres) et de moteur (la Chine commercialise uniquement des moteurs à essence, le diesel n’étant pas autorisé) » explique Song Seung-Chul, président de Hanbul Motors, importateur et distributeur officiel de la marque Peugeot. « La 508 disponible en Chine possède un pare-choc un peu plus long, correspondant davantage aux attentes des consommateurs locaux ». Hanbul commercialise de son côté la 508 équipée du dernier moteur HDi développé par le groupe PSA Peugeot-Citroën. Le groupe PSA dévoile avec la 508 ses ambitions pour l’Extrême-Orient : « Ce modèle a été dessiné pour le marché asiatique dès la planification de la production […] avec un design, des technologies de pointe et des matériaux de qualité pouvant répondre aux attentes des consommateurs asiatiques ».

Hanjin Shipping choisit le Havre
Hanjin Shipping, le premier armateur sud-coréen, a célébré le 15 juillet dernier, sur le quai de l’Europe, au port du Havre, l’ouverture d’une nouvelle liaison Japon-Europe. En coopération avec l’armateur japonais Nippon Yusen Kaisha, cette ligne desservira Tokyo, Kobé, Singapour, Hong-Kong, Yantian, Rotterdam, Hambourg et Southampton, à hauteur d’un navire de 8 500 tonnes par semaine tous les jeudis qui quittera le Havre. La liaison représentera 33 jours de transports pour faire Le Havre- Tokyo, et 39 jours pour la liaison Kobé/Le Havre. Le premier port de France pour le commerce extérieur et le trafic de conteneurs (2,4 millions d’EVP en 2010) compte 14 lignes vers l’Asie parmi les 56 existantes opérées par une flotte de 200 porte-conteneurs.
Photo © www.hanjin.com

Ouverture de l’académie L’Oréal à Séoul
La division Produits Professionnels de L’Oréal vient d’ouvrir une académie destinée à la formation des professionnels de la coiffure. L’académie se développe sur près de 1 000 m² et offre plusieurs salles de cours dont certaines convertibles pour des présentations et défilés. Le design du lieu, tout en ondulations, reflets et mouvements, a été conçu par D.P.J. & Partners, Ltd. Il exprime de manière explicite la volonté de la marque de se situer à la pointe de l’innovation et de jouer un rôle de leader dans la formation des coiffeurs coréens.

L’A380 de Korean Air en vedette au Bourget
Alors qu’il existait un véritable risque de ne pas voir voler d’A380 lors du salon du Bourget fin juin après que l’appareil prévu pour une démonstration ait heurté un bâtiment de l’aéroport, c’est finalement la compagnie sud-coréenne Korean Air qui a prêté l’un de ses super-jumbos. Korean Air a reçu son premier A380 le 24 mai dernier et relie d’ores et déjà Séoul à Tokyo et New York. La compagnie opérera (sauf changement de programme) ses premiers vols entre Séoul et Paris à partir du 26 septembre avant de desservir Francfort en décembre.

Décoration de Jean Pellegrin, président de Thales Korea
Jean Pellegrin, président de Thales Korea depuis 2006 et vice-président de la FKCCI, a reçu le 11 juillet dernier l’insigne de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite à l’Ambassade de France en Corée du Sud. Se définissant comme « préhistorique technologiquement », passant des cartes perforées il y a une trentaine d’années aux tablettes et autres cloud computing développés par la Corée du Sud, Jean Pellegrin, qui aura lors de sa carrière traversé tous les continents, loue la Corée et « sa faculté à se tourner vers l’avenir tout en restant attachée aux valeurs fondamentales qui font la cohésion d’une société et la force d’un pays ».
Photo (de gauche à droite) : Elisabeth Laurin, Ambassadrice de France en Corée, Jean Pellegrin, président de Thales Korea, Byun Seung-Wan, CEO de Samsung Thales

 

Par Clément Charles
Rédacteur en Chef,  Corée Affaires

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.