La France sur les grands écrans coréens

2012 June 5
by Corée Affaires

Par Clément Charles, rédacteur en chef

Le cinéma français connaît un cru 2011-2012 pour le moins exceptionnel. Que ce soit en France ou dans le reste du monde, la France marque les esprits sur grand écran. Un phénomène qui s’étend jusqu’en Corée du Sud, puisque les productions « Made in France » s’imposent et attirent un public qui n’avait plus que des productions locales ou des superproductions américaines à se mettre sous les yeux. Retour sur le dynamisme du cinéma français dans la péninsule sud coréenne…

Après le succès incroyable du film Intouchables, réalisé par Olivier Nakache et Eric Toledano, qui enregistrait début mars plus de 19,2 millions d’entrées, soit le troisième plus grand succès du boxoffice français (derrière Titanic avec 20,7 millions d’entrées et Bienvenue chez les Ch’tis avec 20,4 millions d’entrées) et le plus gros succès français dans le monde avec 270,9 millions de dollars (devant le Cinquième Élément de Luc Besson), c’est The Artist de Michel Hazanavicius qui a fait parler de lui autour du globe en récoltant pas moins de cinq récompenses lors de la cérémonie des Oscars 2012 et plus de 80 prix (Golden Globes, BAFTA, Césars, Goya, etc.). Deux succès qui redorent l’image d’un cinéma français malheureusement trop souvent délaissé et qui lui offrent une nouvelle visibilité dans le monde, comme en Corée du Sud où les deux films sont diffusés.

Intouchables : 945 000 entrées et 4e au Box Office en Corée du Sud après deux semaines en salles

 

Si The Artist marquera les esprits pour ses Oscars du meilleur film et du meilleur acteur, son public reste tout de même composé de spectateurs avertis. Un film muet en noir et blanc limite évidemment la reconnaissance internationale en termes de nombre de visionnages. A l’inverse, Intouchables reçoit une ferveur populaire aussi bien en France qu’à l’étranger. Il n’y a qu’à voir la campagne promotionnelle du film en Corée du Sud (droits achetés par Bloomage) et l’avantpremière organisée le 6 mars à Sinsa, quartier Sud de Séoul, à laquelle les stars locales ont répondu présentes : les groupes de K-Pop comme 2PM, Beast, Kara, T-ara ou encore Girls’ Generation ainsi que des acteurs comme Lee Chun-Hee, Lee Jung-Jin, Park Shi-Hoo, l’actrice Lee Min-Jung, la modèle Yoo Seung-Ah et de nombreuses vedettes du petit écran.

Avant-même sa sortie le 22 mars, le film comptait sur le moteur de recherche Naver d’excellentes notations de la part du grand public : 92% des votants choisissent une note entre 9 et 10/10, les internautes lui donnent un 9.42/10, et aussi bien les hommes que les femmes affirment aimer le film (9.35 pour les hommes et 9.59 pour les femmes). Des notes bien supérieures à tous les autres films censés sortir le même jour, que ce soit les productions américaines comme Contraband, Battle Force ou Millenium, le film pour enfants Space Dog, les longs métrages asiatiques comme Planet of Snail ou Nude, ou encore le film d’action chinois Let the Bullets Fly. De son côté, The Artist, sortie le 16 février dans les salles sud-coréennes, a reçu une excellente note de 8.94/10 (internautes et panels de bloggeurs spécialisés dans le cinéma), un film un peu plus apprécié par les femmes (9.16) que par les hommes (8.74). Diffusé sur 107 écrans à travers la péninsule sud-coréenne, le film a attiré 114 364 spectateurs jusqu’au 19 mars.

Sur la période 2002-2011, le cinéma français se place en 4e position des films étrangers en Corée du Sud, derrière les Etats-Unis, le Japon et l’Angleterre, et au 3e rang en termes de diffusion (216 films pour 11,4 millions de spectateurs). En 2011, le cinéma français s’est classé au 9e rang des films étrangers les plus vues en Corée du Sud (170 793) et au 3e rang en nombre de films diffusés avec 16 productions françaises, derrière les Etats-Unis (141) et le Japon (47) mais devant l’Angleterre (12), l’Allemagne (10) et Hong Kong (10). Sur les trois premiers mois de cette année, le cinéma français, avec 21 948 spectateurs pour trois films diffusés, perd une place à cause de l’excellent score du dessin animé islandais Legends of Valhalla: Thor (748 517 spectateurs)*. Avec Intouchables et les films à venir, la France devrait vite regagner du terrain sur le deuxième trimestre 2012.

* Source : KOFIC (Korean Film Council)

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.