L’aéronautique coréenne et EADS : une histoire de partenariats

2014 January 27
by Corée Affaires

C’est en 1974 que Korean Airlines achetait son pre­mier Airbus. Le constructeur européen était loin de s’imaginer que, 40 ans plus tard, une partie de ses avions serait construite dans la Péninsule.

a320-sharklet_airbus

L’A320 neo d’Airbus équipé de Sharklets

Les derniers contrats signés entre l’avionneur européen et les deux géants coréens Asiana et Korean Airlines confortent la tendance mondiale et la bonne santé d’Airbus, qui a déjà dépassé son objectif de vente mondiale sur les neuf pre­miers mois de l’année 2013. « Outre les commandes croissantes de l’A350 et de l’A380, les Single Aisles* sont les produits que nous commercialisons le mieux (famille A 320 – A 330). Ce type d’appareils répond pleinement aux attentes des compagnies aériennes en termes de capacité et de portée de vols. Notons que, de cette famille d’avion, l’A-320 Néo équipé de « Sharklet **» reste le produit phare chez Airbus, car il per­met de réduire la consommation en vol de 10 à 15 %, » selon l’équipe EADS Korea. Ainsi bon nombre de pièces ou de produits Airbus sont produits en Corée et en partenariat avec des entreprises nationales, à l’instar des Sharklets ou des portes cargos des avions A350 construites à Changwon dans les usines de Korean Air Aerospace. A Sacheon, Eurocopter et Korea Aerospace Industries (KAI) travaillent ensemble dans le cadre du programme Surion (ou KUH, i.e. Korean Utility Helicopter), le premier hélicoptère militaire de transport coréen. Il s’agit d’assistance technique et d’aide à l’exportation. La présence d’avions et d’hélicoptères civils et militaires en Corée, ainsi que leur construction partielle ou totale sur le sol coréen, témoignent de la bonne implantation du constructeur européen EADS dans la Péninsule.

* Avion à couloir unique. ** Pointes des ailes.

Extrait du dossier spécial “La Corée : hub des transports en Asie” du Corée Affaires n.94

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.