« Resorts » coréens et expérience française, un combo gagnant ?

2016 February 26
by Corée Affaires

Par Laetitia Vallée

12 mai 2015. La mairie de Busan et le groupe français Pierre & Vacances-Center Parcs, leader européen du tourisme de proximité, signent un protocole d’accord pour le développement d’un complexe touristique dans la zone East Busan Tourism Complex, sur un espace de 360 000 m². Premier du genre entre des acteurs européens et coréens, cet accord révèle l’intérêt croissant des Coréens pour l’expertise étrangère. En effet, le complexe busanais, qui accueillera notamment le plus grand aquarium d’Asie, mis en place par le singapourien Goldsea Korea Investment, et un hôtel Hilton 6 étoiles, témoigne de la volonté des institutions locales de diversifier l’offre touristique en Corée.

Pierre & vacances MOU Busan

Signature du MoU entre Pierre & Vacances et la Mairie de Busan pour le développement d’un resort dans la commune de Busan

Avec près de 50 ans d’expérience, 300 sites en Europe et 7,5 millions de clients en 2015, le groupe Pierre & Vacances-Center Parcs est fort d’une expertise en logistique touristique très demandée et propose un concept orienté sur la nature, nouveau en Corée, qui complète l’offre existante. « Le savoir-faire de Pierre & Vacances et sa capacité à développer des concepts de vacances et de loisirs innovants dans le plus grand respect de l’environnement et de la société où sont réalisés les projets, lui permet de répondre aux attentes des institutions publiques et de la clientèle coréennes, très sensibles à ces enjeux», explique Isabelle de Wavrechin, membre du comité exécutif du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs et directrice de la filiale W2-IM.

Les acteurs coréens du tourisme portent ainsi leurs regards sur les structures étrangères et cherchent souvent à s’inspirer de leur modèle, comme le reconnaît Kim Soo-Yeon, directrice PR & Marketing de Daemyung Resort, l’un des leaders du marché touristique en Corée : « Les Coréens, qui voyagent de plus en plus, reviennent avec des attentes inspirées des complexes hôteliers où ils ont séjourné à l’étranger et demandent en Corée le même niveau de service. C’est donc notre mission que de réduire cet écart. » Cet intérêt pour les prestations étrangères est porteur de nombreuses collaborations franco-coréennes, à l’image du groupe Daemyung qui a fait appel à l’architecte français David-Pierre Jalicon pour son complexe Sono Felice (condomium, village et CC), ou encore du groupe Poma, concepteur de solutions de transport par câble, qui équipe de nombreuses stations co¬réennes, dont Vivaldi Park du groupe Daemyung. La « French Touch », la qualité du service, la créativité et l’innovation de la France sont en effet des atouts indéniables sur le marché coréen.

Sono Felice Village & CC (Daemyung Group) D.P.J. & Partners, Architect

Sono Felice Village & CC (Daemyung Group) D.P.J. & Partners, Architect

Le Pays du matin calme est ainsi terre d’opportunités pour les entreprises françaises et cet accord signé avec la Corée, qui constitue un des premiers pas en Asie du groupe Pierre & Vacances, témoigne de l’intérêt du pays parmi ses voisins : « La Corée est un pays à l’économie très dynamique, et ouvert sur toute l’Asie ; Busan, deuxième ville de Corée, est une destination touristique prisée, en plein développement, connectée à la Chine et aux grandes villes d’Asie, et au contact d’une population de plus de 10 millions d’habitants à seulement 2-3 heures de route », s’enthousiasme Isabelle de Wavrechin.

En Corée du Sud, le secteur est en effet récent, et plein d’avenir : il commence à se développer dans les années 90, impulsé par les jeux asiatiques de 1986 et les jeux olympiques à Séoul de 1988. Les grands groupes coréens comme Daemyung, Hanwha ou Yongpyeong investissent rapidement dans le secteur, soutenu par les institutions publiques. Avec le passage aux 40 heures, l’apparition de la notion de loisir et les politiques d’incitation du gouvernement, « les Coréens commencent à prendre des vacances, principalement des longs week-ends ou des semaines courtes, en famille, entre amis ou entre collègues dans le cadre de séminaires. Le concept de Center Parcs répond tout à fait au contexte coréen », observe Isabelle de Wavrechin.

Cependant, comme toujours à l’heure de s’implanter en Corée, au-delà d’importer un savoir-faire français, l’adaptation aux spécificités locales est indispensable. Un aspect sur lequel le groupe français est très vigilant : « Pierre & Vacances-Center Parcs est très ancré dans le territoire où il s’implante et s’adapte à sa clientèle. Notre collaboration avec la ville de Busan est donc essentielle et nous permet de nous intégrer et d’implanter un dynamisme dans le tissu local », explique Mme de Wavrechin.

Pierre et Vacances center park Dome Center Parcs Moselle

Dome Center Parcs Moselle

En effet, la clientèle coréenne se caractérise par des attentes bien spécifiques. « Les Coréens sont à la recherche d’espaces de détente où ils peuvent profiter dans le plus grand confort, voire le plus grand luxe, de la nature et de multiples loisirs réunis en un seul lieu », explique Yoon So Young, Chercheuse à l’Institut coréen de la culture et du tourisme. « Le défi des complexes touristiques est donc maintenant de diversifier et fusionner les contenus tout en créant des concepts et services différenciés, afin de maintenir les clients au sein même du resort », ajoute Kim Soo-Yeon. Daemyung propose ainsi de nombreuses activités et anticipe tous les besoins de ses vacanciers : restaurants, supermarchés, salle informatique, piscine, golf, tennis, ski, etc. Bref, tout ce qu’il faut pour pouvoir vivre, pour ainsi dire, en « autarcie » le temps de quelques jours.

Ajouté à cela, la Corée se caractérise par un sens du service irréprochable et disponible en permanence, un élément indispensable pour attirer tant la clientèle coréenne que les touristes asiatiques, notamment chinois et japonais… dont le nombre croissant en fait un public des plus intéressants, mais tout aussi exigeant !

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.