Rencontre avec Stella Yoon, nouvelle Secrétaire Générale de la FKCCI

2016 October 12
by Corée Affaires

Secrétaire générale, FKCCI

Après deux ans à la tête de la Chambre de commerce franco-coréenne, Lucas Boudet a cédé sa place en août dernier à Stella Yoon, précédemment directrice du service d’appui aux entreprises de la FKCCI.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours jusqu’à votre arrivée au secrétariat général de la FKCCI ?

J’ai un parcours complètement biculturel, puisque j’ai grandi entre la Corée, jusqu’à mes 16 ans, et la France, où j’ai vécu 14 ans. J’y ai fait mes études secondaires et universitaires en France, puis j’ai travaillé dans des sociétés françaises et coréennes à Paris. Cette biculturalité me permet de naviguer aisément dans un environnement franco-coréen.

J’ai rejoint la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Coréenne à Séoul en 2010, au sein de l’équipe Appui aux entreprises, dont j’ai ensuite pris la direction ces cinq dernières années. Avec l’équipe, nous avons développé le chiffre d’affaires du département de 500% en cinq ans, et ouvert le business center, qui peut accueillir aujourd’hui 15 postes de travail.
J’ai aussi beaucoup mis l’accent sur la mise en place de partenariats avec les institutions coréennes afin de développer le réseau local. J’ai initié le premier MoU avec le COEX en 2010, qui s’est ensuite ensuivi d’une série de partenariat que vous pouvez retrouver sur notre page Nos Partenaires.

Grace à cette expérience au sein de la Chambre, je connais bien ses activités et ses membres dont je m’efforcerai de renforcer le dynamisme en tant que secrétaire générale.

Quelles sont les orientations que vous souhaitez insuffler à la FKCCI ?

La Chambre fait déjà preuve d’un dynamisme que je souhaite bien sur maintenir : avec une équipe d’une quinzaine de personnes, nous organisons de grands projets et événements, et continuerons à le faire.
Je souhaite continuer à développer la visibilité de la Chambre auprès des institutions et de la presse locale, afin d’assurer son ancrage et sa capacité à répondre aux problématiques de ses membres. Il s’agit notamment de promouvoir l’attractivité économique française auprès des entreprises et acteurs coréens. Développer le business center, afin d’accroître notre capacité d’accueil et la promotion des PME et start-ups françaises en Corée, fait partie de mes priorités.

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.