La FKCCI, votre décodeur en Corée

2017 January 17
by Corée Affaires

Corée Affaires n 102Par Laetitia Vallée

1000 annuaires annuels, un magazine trimestriel Corée Affaires imprimé en 4000 exemplaires chaque année, 6 000 visites mensuelles sur le site internet, 20 000 lecteurs mensuels sur le blog coréen, 17 000 followers sur Twitter, 3700 fans
sur Facebook, 1000 followers sur Linkedin… La liste des publications et canaux de la FKCCI est lojngue.

En effet, depuis sa création, la Chambre travaille activement à bâtir une communication puissante, sans cesse renouvelée et avant-gardiste, afin d’assurer la visibilité de la France des affaires et de ses Membres d’une part, mais aussi d’informer, par la sélection et le partage de contenus riches et analytiques. « La FKCCI est un décodeur, qui filtre et analyse l’information et permet de comprendre plus rapidement l’environnement coréen devenu de plus en plus complexe », explique Olivier Mouroux, vice-président de la FKCCI, représentant du comité Publication et co-CEO de l’agence digitale Asiance. La FKCCI mise sur la production de contenu de qualité pour assurer son rayonnement. « Aujourd’hui, tout est affaire de contenu, il faut raconter des histoires, et bien le faire. La force de la Chambre est d’avoir une équipe de spécialistes et d’être capable d’aller chercher les experts pour produire le contenu le plus précis et pertinent possible pour notre cible. » La Chambre fait ainsi appel aux journalistes Eva John et Frédéric Ojardias, correspondants pour Libération et RFI, pour la rédaction de son magazine trimestriel, ainsi qu’aux experts de sa communauté dans divers secteurs : ressources humaines, fiscalité, marketing, etc.

La cible de ces contenus ? « Un vivier de 5 à 10 000 personnes, une niche d’hommes et femmes d’affaires français et coréens, mais aussi plus largement toute personne intéressée par la France et la Corée », précise Olivier Mouroux. Pour répondre à cette cible biculturelle, l’équipe franco-coréenne de la FKCCI veille à fournir du contenu localisé, en prenant soin de s’adapter aux dimensions tant linguistique que culturelle et technologique des écosystèmes français et coréen. « Lorsqu’on se réfère à l’environnement extrêmement digital de la Corée, on parle souvent de « syndrôme de Galapagos » : la Corée a en effet son écosystème propre, en utilisant des outils locaux, comme Naver, Daum, Kakao, etc. » Ainsi, si la Chambre maintient ses supports imprimés comme le magazine, l’annuaire et le guide des vins, pour répondre à un public senior, elle a aussi développé une stratégie digitale très locale et adressée à la nouvelle génération d’entrepreneurs, français et coréens. Elle anime un blog Naver réputé, avec plus de 20 000 visiteurs mensuels, où elle partage les actualités économiques françaises, présente l’activité des entreprises françaises en Corée, etc. Ce blog lui permet d’être référencée sur les deux principaux moteurs de recherche coréens, Naver et Daum. Le pendant français du blog Naver, Corée Affaires, est sur le très populaire WordPress et attire 2000 lecteurs par mois. Le blog analyse l’actualité des marchés coréens et enquête sur les opportunités d’affaires de la péninsule.

CA99-Sur son site internet, la Chambre, en plus de présenter ses services, propose des fiches d’information sur la Corée : fiche pays, fiches sectorielles, recherche d’emploi en Corée, offres d’emploi, etc. La Chambre se place aussi au cœur de l’actualité en assurant une veille presse rigoureuse : chaque jour, retrouvez un « point presse » sur l’actualité économique en France et en Corée ainsi qu’une sélection d’articles sur les membres de la Chambre. En effet, forte de sa force de communication, la FKCCI se veut être la vitrine de ses membres en leur assurant une visibilité élargie. Elle partage leurs actualités sur l’ensemble de ses supports : son magazine Corée Affaires, son site web et ses réseaux sociaux. A ce titre, n’hésitez pas à transmettre vos informations au service PR&Communication* !

Chaque réseau social de la Chambre répond à une stratégie et une cible bien précise. Sur le réseau Linkedin, vous trouverez du contenu destiné aux professionnels en Corée, tandis que Twitter, de par son format, permet à la Chambre de communiquer l’ensemble de sa veille presse, les actualités des marchés coréens et français, des entreprises, des conseils pour faire des affaires en Corée, etc. Sur Facebook, qui s’adresse à un public plus large et plus jeune, la Chambre anime une page bilingue français-coréen où elle partage des informations économiques mais aussi culturelles et sociétales sur la Corée. Par exemple, tous les lundis, retrouvez la rubrique Le Saviez-vous ?, qui partage des informations surprenantes, insolites ou méconnues sur la culture coréenne.

Dans les années à venir, la directive de la FKCCI est claire : la vidéo, incontournable en 2016, pour relayer directement l’expertise de ces membres. D’ores et déjà, vous pouvez voir en direct, via Facebook Live, les conférences et déjeuners de la FKCCI, comme celle de Sébastien Falletti à l’Assemblée Générale le 8 juin.

Vous avez donc le choix : papier ou digital, professionnel ou grand public, choisissez votre média et suivez-nous pour tout savoir de l’actualité franco-coréenne !

Les publications de la FKCCI

Corée Affaires : 4 magazines par an sur les actualités économiques, tendances et opportunités en Corée du Sud, tirage annuel de 4000 exemplaires.

Directory : annuel, trilingue, 348 Membres, tirage en 1000 exemplaires.

Guide des PME 2014 : « Comment réussir en Corée ? » Distribution libre aux bureaux de la FKCCI

Guide des restaurants 2014 : plus de 60 restaurants français dans la péninsule et une dizaine de boulangeries-pâtisseries françaises à Séoul.

Guide des vins : 80 mariages de vins et cuisine française et coréenne à découvrir dans la troisième édition du Guide des vins à Séoul !

*Vous pouvez nous contacter sur : communication@fkcci.com

Vous souhaitez lire nos publications ?  Consultez le site de la FKCCI !

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.