Choisir un cabinet de recrutement

2017 May 10

 

cabinet recrutementPar Philippe Tirault, directeur général, DHR International Korea Limited

Le recrutement est un élément très important dans la vie d’une entreprise. Les questions que nous nous posons le plus souvent sont : quels sont les outils à utiliser pour recruter un candidat ? De quel niveau de services avons-nous besoin ? Quel prix payer pour le recrutement ? Il est indispensable de répondre à ces questions avant de lancer une recherche et de s’engager auprès d’un cabinet de recrutement.
Le marché coréen des sociétés de recrutement peut paraître confus. En effet, il y a plus de 300 sociétés de recrutement en Corée, sans compter les sociétés qui opèrent sans licence. Toutes ces agences semblent offrir les mêmes services à des prix qui varient selon les honoraires (de 15 à 33%), le paiement au succès ou par tranches et autres critères.

1. Choisir l’outil qui convient à votre recrutement.

Le niveau de la personne que vous recherchez va déterminer le choix de la société que vous allez utiliser :

- Si vous recrutez au niveau exécutif, vous devez choisir le candidat qui répondra le mieux à vos différents critères (au niveau de l’expérience, du salaire, etc.) car il aura un impact direct sur vos résultats. Pour arriver à vos fins, le meilleur outil sera probablement une société qui procède par approche directe : celle-ci fera une étude exhaustive des profils existants, une évaluation des compétences des candidats ainsi qu’une vérification de ses références.
Généralement, ce service est offert par les sociétés qui travaillent avec acompte (en retainer).

- Si vous recrutez au niveau de l’encadrement intermédiaire, il vous suffit de recruter un bon cadre car le meilleur comptable du marché n’aura qu’un impact marginal sur les résultats de votre entreprise. Beaucoup de candidats répondront à vos critères de sélection mais votre rôle sera d’embaucher un candidat compétent. Pour vous aider dans votre démarche, l’utilisation d’une agence travaillant à partir d’une base de données donnera vraisemblablement le résultat es¬compté. Ces sociétés travaillent généralement « au succès » ; c’est-à-dire que vous ne payez la prestation que si vous recrutez la personne qui vous a été recommandée par cette société.

2. Choisir le niveau de service.cabinetrecrutement2

- Sociétés rémunérées au succès
Le niveau de service est souvent en relation avec les prix fixés par les agences de recrutement. Certaines sociétés se contentent de mettre les CV qu’elles reçoivent dans leur base de données. En cas de demande de l’entreprise, elles contactent le candidat souvent seulement par téléphone car cela rend la prestation moins coûteuse pour les deux parties. En contrepartie de ces services, les agences de recrutement demandent souvent l’exclusivité pour une durée limitée.

- Sociétés rémunérées avec acompte
Ces sociétés appartiennent toutes à des groupes internationaux. Néanmoins, les bureaux sont des filiales et non des franchises.
L’agence est censée travailler pour vous jusqu’à ce que vous ayez résolu votre problème de recrutement. La facturation se fait donc en fonction du temps passé sur la recherche, qui prend généralement 3 mois.
Ces agences possèdent une base de données de candidats mais chaque recherche est tout de même faite en approche directe, ce qui leur permet de créer une étude du marché exhaustive et de pouvoir contacter un plus grand nombre de candidats. Il n’est donc pas inhabituel que plus d’une centaine de candidats potentiels soient contactés pour un poste.
Le suivi du processus de recrutement fait partie intégrante du service de ces agences. Elles vous tiennent au courant de l’avancement de la recherche en vous fournissant des rapports d’activité tous les 15 jours. Ces compte-rendus sont importants car ils vous permettent de faire une évaluation des candidats et de la performance du cabinet de recrutement.
Les candidats sont tous évalués par des consultants formés aux techniques d’interview. Certaines sociétés utilisent des outils d’évaluation comme des tests en ligne, par exemple. Vous recevez alors un rapport détaillé sur la carrière du candidat, ses compétences pour le poste à pourvoir et ses motivations. Les sociétés en approche directe vérifient aussi le niveau de rémunération et vous aident dans la négociation des modalités de recrutement du candidat. Une prise de référence très sérieuse est faite et peut être adaptée aux questions que vous vous posez sur le candidat.
Une garantie et un suivi de 6 mois sont habituellement offerts en cas de départ du candidat ou d’échec pendant la période probatoire : le suivi débute lorsque le candidat rejoint votre société et s’étend sur une période de 6 mois. Ces sociétés de recrutement s’engagent à ne pas approcher le candidat pour un autre recrutement et à ne pas contacter vos équipes pendant une période qui est généralement d’un an.

Choisir un cabinet de recrutement

Quand vous avez choisi le type de société de recrutement que vous souhaitez utiliser, il faut ensuite choisir celle qui exécutera la mission. Voici quelques questions à poser pour être sûr d’avoir le bon service au bon prix :

- Sociétés payées au succès
• Quelle est la taille de votre base de données ?
• Quelles sont les industries ou les secteurs qui génèrent le plus de CV ?
• Comment sont sélectionnés les candidats ?
• Qui sera responsable de mon dossier ? (Pour certaines sociétés, les prestataires qui vendent le service ne sont pas en charge de son exécution)
• Travaillez-vous en exclusivité, si oui, pour quelle durée ?
• Vérifiez-vous les références et la rémunération ?
• Avez-vous une garantie en cas d’échec ou de départ d’un candidat placé ?

- Société avec acompte
• Avez-vous des consultants spécialisés dans mon domaine ? Combien ont-ils d’années d’expérience en recherche exécutive ?
• Quel est votre taux de placement ?
• Quels sont les « off-limits » pour cette recherche (clients existants et candidats placés) ?
• Utilisez-vous un outil d’évaluation ? Quel est le processus d’interview ?
• Combien avez-vous de personnes dans l’équipe de recherche ?
• Comment vérifiez-vous les références (combien de personnes contactées) ?
• Quelle serait votre stratégie de recherche sur ce recrutement (sociétés ciblées, présentation du poste et de la société qui recrute) ?
• Quelles difficultés anticipez-vous sur cette recherche ?
• Combien de temps la recherche prendra-t-elle ?
• Comment gardez-vous la confidentialité ?

Pour suivre toute l’actualité franco-coréenne et les publications de Corée Affaires, rendez-vous sur le site de la FKCCI.

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.