La reconnaissance mutuelle du label bio entre l’UE et la Corée

2018 August 29
Par Marion Noirot
© Photo / Chorocmaeul (www.choroc.com)

© Photo / Chorocmaeul (www.choroc.com)

Depuis janvier 2015, un accord entre l’Union européenne (UE) et la Corée – Processing food mutual agreement recognizing equivalence between Korea and EU- permet la reconnaissance mutuelle de la certification bio des produits agro alimentaires transformés. Si ces produits satisfont les deux critères suivants, ils peuvent être importés en Corée en tant que produits bio sans devoir obtenir une certification complémentaire –et vice-versa :

- obtention d’un label bio dans le pays d’origine (Corée ou pays membre de l’UE)

- 95 % au moins des ingrédients issus de l’agriculture biologique

Auparavant, les produits bio en provenance d’Europe devaient obligatoirement être contrôlés par des experts agréés par le Ministry of Food and Drug Safety, qui réalisaient des inspections dans les pays d’origine des produits.

CA105-label bioLe marché des produits agro-alimentaires bio est en forte croissance en Corée. Il a connu une hausse de 15,8 % en volume et 18,6% en montant entre 2011 et 2016 (1), dont une très grande majorité de produits transformés. Les points de vente spécialisés (Orga Whole Foods, Chorocmaeul) et les rayons bio dans les grands magasins et les supermarchés se multiplient et sont de plus en plus fournis. Il s’agit d’un marché très prometteur pour les entreprises européennes. Comme le souligne Monsieur Jason Chung, Président de BOBO F&G, société d’importation de produits agroalimentaires bio et Président de la Korea Organic Trade Association, « beaucoup de produits transformés (chocolats, biscuits, sauces etc) sont importés car le marché coréen n’est pas suffisamment développé pour produire des volumes très importants de produits bio. Par ailleurs, en Corée, on trouve moins d’ingrédients qu’en Europe. Toutes les grandes marques européennes sont donc déjà très consommées en Corée. »

A noter qu’en 2014, un accord similaire a été conclu entre la Corée et les Etats-Unis. Outre la Corée, l’Union Européenne a quant à elle signé des accords de reconnaissance mutuelle avec le Canada, les Etats-Unis, Israël, le Japon, la Nouvelle-Zélande, la Suisse et la Tunisie.

Aujourd’hui, les principaux pays d’importation de produits agroalimentaires bio vers la Corée sont (en montant, année 2016) les Etats-Unis (23%), l’Allemagne (12%) et la Pologne (12%) (2). La France arrive seulement en 19e position avec un peu plus de 1% des importations.

L’accord Corée-UE est arrivé à expiration le 31 janvier 2018 et il a d’ores et déjà été prolongé.

Retrouvez l’intégralité du Corée Affaires numéro 105 ici.

(1) Ministry of Food and Drug Safety
(2) Id.
FacebookTwitterLinkedInEmail

Comments are closed.