Interview d’EMJI, star de notre Gala 2019 EXTENDED MONACO

2019 December 20
by Corée Affaires

Le 7 Décembre 2019 Emji a illuminé notre grand Gala de fin d’année. Artiste française indépendante baignée dans la musique depuis sa tendre enfance, c’est en 2015 qu’Emji remporte la Nouvelle Star, célèbre émission télévisée repérant les jeunes talents qui marque le début d’une belle carrière. Elle nous offre une musique pop urbaine gonflée de l’énergie de sa voix acidulée. En septembre 2019, elle sort son deuxième album « Je Tu Elles », où elle évoque notamment des histoires de femmes à travers leurs différents combats : femmes libérées, femmes fatales, femmes trompées, des figures mythologiques aux individus contemporains.

Vous avez une longue histoire avec la musique depuis votre enfance. Racontez-nous votre rapport à la musique et le déclic qui vous a amenée à quitter votre métier de modéliste ?

C’est à la base une passion que j’avais étant enfant et j’y ai rajouté de la curiosité puis beaucoup de travail ! Le déclic était évident. J’ai rencontré un collectif d’artistes parisiens (Rouge Rouge N3) qui m’a tirée dans ses filets et je n’ai pas eu envie d’en sortir ! Je me suis donc mise à jouer avec des amis puis dans le métro…

D’où vient votre nom de scène Emji ?

Mes initiales sont M G. prononcé à l’anglaise et réécrites à la Française !

Votre premier album présente une forte diversité dans l’instrumentation, Comment décririez-vous votre style de musique ?

A chaque album son registre ! Le premier était lyrico pop. Le second est plus pop avec des influences urbaines.

Quelles sont vos influences musicales ?

Elles sont très variées ! j’ai écouté beaucoup de variété française comme Michel Berger, Balavoine, Mylène Farmer puis du jazz avec Billie Holiday, Ella Fitzgerald et je suis passée au trip hop avec Bjork, Portishead, Massive Attack…

Vous décrivez vos albums comme très féminins. En quoi les femmes sont-elles une figure d’inspiration pour vous ?

Ces femmes sont des figures d’inspiration de par leur vécu, leur combat, leur force de conviction et de persuasion au fil de leur vie. Elles parviennent à s’imposer et ne reculent jamais devant un mur. Il y a toujours un moyen d’arriver à ses fins malgré les bâtons qu’on leur met dans les roues.

Quelles sont vos autres sources d’inspiration ?

Les rencontres, les personnes qui me touchent et qui me passionnent. J’aime apprendre à connaître les gens, j’aime découvrir leur façon de vivre, de penser, d’aimer… Il y a tellement d’histoires en nous qu’il n’y a qu’à se pencher sur un berceau pour en imaginer 1000.

 

Est-ce votre premier voyage en Corée ? Quelle image avez-vous de sa culture musicale ?

Oui toute première en Corée ! C’est un autre monde pour moi et musicalement aussi ! Je pense qu’il y a beaucoup à apprendre de cette culture. Notre oreille a des repères différents de la leur et je pense que les occidentaux ont beaucoup à découvrir de cette culture.

 

Vous avez récemment signé avec Universal, quelles sont vos attentes et vos prochains projets ?

J’attends de vivre de nouvelles expériences, multiplier des rencontres artistiques et découvrir de nouvelles facettes de ce métier (le cinéma?) . J’aime écrire des chansons mais j’adore aussi me lancer dans la collaboration. Les choses n’arrivent jamais par hasard donc je laisse le temps aux rencontres !

Comments are closed.