Le guide des restaurants 2014

2014 July 9
Comments Off
by Corée Affaires

cover guide des restaurantsBouillabaisse, coq au vin, raclette, ratatouille, blanquette de veau… Autant de noms qui rappellent des saveurs de l’Hexagone… Autant de recettes que vous pouvez aussi retrouver à Séoul !

Après le succès des deux premières éditions du guide des restaurants français en Corée du Sud, nous sommes heureux de vous présenter l’édition 2014 qui vous proposera plus de 60 restaurants français dans la péninsule et une dizaine de boulangeries-pâtisseries françaises à Séoul !

Tarif : 15 000 won
Commandez sur le site internet de la FKCCI ou contactez fkccimarketing@gmail.com

FacebookTwitterLinkedInEmail

Bastille Day 2014

2014 July 7
Comments Off
by Corée Affaires

Bastille day save the dateLa Chambre de commerce et d’industrie franco-coréenne (FKCCI), en partenariat avec l’Ambassade de France, a le plaisir d’organiser la Fête Nationale 2014 le lundi 14 juillet au Novotel Ambassador Gangnam à partir de 19h.

 Cette soirée exceptionnelle ouverte au public réunira plus de 400 personnes dans une atmosphère française avec du vin, du fromage et un buffet spécialement composé par le Chef Patrice GUIBERT, mais également une tombola qui vous permettra de remporter des lots prestigieux. Venez rencontrer la communauté française, francophone et francophile de Séoul ce vendredi de 19h à minuit.

Date : Lundi 14 juillet de 19h à minuit
Lieu : Novotel Ambassador Gangnam
Tarif : 50,000 KRW par personne incluant une coupe de champagne, le buffet français avec fromages et vins, et un ticket de tombola. Soirée dansante jusqu’à minuit.

Réservez votre place dès à présent en renvoyant par mail votre nom, prénom et coordonnées (email et téléphone) à event@fkcci.com

FacebookTwitterLinkedInEmail

Creative Economy French-Korean Forum, un succès !

2014 July 2
Comments Off
by Corée Affaires

240614-50Le 24 juin dernier, la FKCCI, la CCIP et la CCIF ont co-organisé le Creative Economy French-Korean Forum à la Bourse de Commerce à Paris et ont accueilli à cette occasion une audience de plus de 150 personnes, venues entendre les perspectives françaises et coréennes sur ce concept nouveau et terreau d’avenir qu’est l’Economie Créative. Mme Fleur PELLERIN, Secrétaire d’Etat chargée du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, a ainsi ouvert le forum : « L’innovation est aujourd’hui fondamentale pour deux pays comme la France et la Corée et l’économie créative est, je crois, au cœur du potentiel de développement de nos relations bilatérales. »

Les tables rondes et les rencontres qui ont suivi ont donc été l’occasion d’aller dans ce sens et d’aborder divers secteurs et possibilités de collaborations entre PME françaises et coréennes. Après avoir défini le concept d’économie créative d’un point de vue coréen puis français, les intervenants ont présenté les différents acteurs et possibilités de financement de l’innovation dans les deux pays, au travers notamment du partenariat entre les deux institutions BPI France et la KIAT (The Korea Institute for the Advancement of Technology). Les deux dernières tables rondes ont présenté les secteurs liés à la « silver economy » et la distribution, qui connait une forte dématérialisation.

 

FacebookTwitterLinkedInEmail

Creative Economy French Korean Forum

2014 June 17
Comments Off
by Corée Affaires

creative economy web v5Qu’est-ce que l’économie créative ?

 Si vous pouvez déjà trouver des éléments de réponse dans la dernière parution du magazine Corée Affaires, le “Creative Economy French Korea Forum”, organisé par la FKCCI, la CCI Ile de France et la CCI de Corée en France le 24 juin 2014, vous donnera un aperçu de toutes les opportunités que promet ce concept.

Cette notion nouvelle de l’économie, bien qu’encore floue et en constante évolution, s’appuie sur un ensemble d’activités liées à la connaissance, à la créativité et à l’innovation, et tend à se fixer sur des secteurs économiques tels que le tourisme, la culture, le design ou la création numérique.
L’idée est de révolutionner l’économie en imaginant de nouvelles façons de travailler, de nouvelles technologies et de nouveaux produits. A l’heure où la capacité des Etats à innover semble être la condition du développement économique mondial, la France et la Corée du Sud ont la volonté de mettre l’intelligence et la créativité humaine au service de leurs industries.

 En présence de Mme. Fleur PELLERIN, Secrétaire d’Etat chargée du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, des intervenants de tous horizons et secteurs, de France et de Corée, viendront vous exposer leur expertise et les opportunités qu’ils constatent au sein de ce nouveau paradigme.
Cet événement permettra aux décideurs politiques et économiques, français et coréens, travaillant dans des secteurs de pointe et porteurs pour les deux pays, de s’informer sur les atouts technologiques et numériques de la France et de la Corée, sur leurs avancées en termes d’économie créative, et d’échanger sur des possibilités de partenariats futurs.

 La conférence se décomposera en 4 tables rondes, animées par M. Arnaud RODIER, rédacteur en chef adjoint au journal Le Figaro, autour des thèmes suivants :

- Economie créative : l’imagination au pouvoir ! Le concept en Corée et en France, les acteurs. (Intervenants : Philippe LI, Avocat associé Cabinet JONESDAY – Philippe GRAND, Associé Ernst & Young – Jean-Daniel TORDJMANN, Ambassadeur Honoraire de la République de Corée pour les investissements internationaux)
Economie créative : pourquoi un tel engouement à la financer ? (Intervenants : Jae-Hoon YOO, Président et CEO de Korea Securities Depository – David DORNBUSCH, Président Cleantuesday – Gitae SHIM, Directeur du bureau européen de KIAT – Patrick CORNET, Directeur des Programmes de Collaboration Internationale – BPI France)
- La santé : une industrie fertile pour l’économie créative (Intervenants : Mathieu ELIE, Directeur Général, GUERBET KOREA – Byoung-Gook JEON, Commissionnaire Adjoint, Korea Agency for Saemangeum Development & Investment (KASDI) – François-René GERMAIN, directeur de l’accessibilité du Groupe France Télécom Orange – Thierry KOCHERSPERGER, Directeur France Sté VATECH – David-Pierre JALICON, Président DPJ & Partners Architecture)
- L’évolution de la distribution à l’aune de l’économie créative (Intervenants : Daniel MAYRAN, Président BLUEBELL Korea – Olivier MELLERIO, Président de Mellerio dits Meller – Bernadette DORTU, Directrice Générale MAXITY – Jenny KIM Avocate, Cabinet KIM & CHANG)

L’entrée est gratuite et ouverte à tous.
Une traduction simultanée sera assurée en français et en coréen.

Vous trouverez plus d’informations sur le site de la FKCCI :

http://www.fkcci.com/fr/evenement/175/Creative-Economy-French-Korean-Forum

 

 

FacebookTwitterLinkedInEmail

Le French Gourmet Festival touche à sa fin !

2014 May 23
Comments Off
by Corée Affaires
Inauguration du French Gourmet Festival à Apgujeong

Inauguration du French Gourmet Festival à Apgujeong

Voici que le French Gourmet Festival touche à sa fin, avec une semaine riche en événements !

Après la cérémonie d’inauguration vendredi 16 mai, en présence de S.E.M Jérôme PASQUIER, Ambassadeur de France, de M. David-Pierre JALICON, Chairman de la FKCCI et de M. Young-Tae KIM, Chairman de Hyundai Department Stores, qui ont chacun salué l’incroyable opportunité que représente ce festival pour l’agroalimentaire français, les visiteurs ont pu découvrir et gouter de nouveaux produits. Mme. Ida DAUSSY a ensuite donné une conférence sur le mariage du vin et de la cuisine française. Le cours de cuisine du Chef Patrice HUET a accueilli plus de 40 personnes, qui ont pu suivre les recettes de la dorade braisée à la provençale, de la tarte aux oignons confits et d’une gaufre de saumon fumé aux épices, œufs de caille et émulsion de parmesan. Un rendez-vous instructif et savoureux.

Chef Patrice Huet

Chef Patrice Huet

Ont suivi cours de dégustation de vin, cours de pâtisserie, où la Chef Pâtissière Aesun AUNE a présenté la recette du fameux gâteau Saint-Honoré, séances de cinéma.

La FKCCI vous invitait aussi à participer au jeu concours « Are you a French Gourmet? » sur la page facebook, qui introduit des produits encore peu connus en Corée, tels que la compote ou le saucisson.  Était à gagner des lots comportant différents produits exposés au festival : du chocolat, de l’huile d’olive, du caviar d’aubergine,…

Autant événements pour transmettre un petit bout d’art de vivre à la française…

Plus de photos sur le compte flickr de la Chambre 

FacebookTwitterLinkedInEmail

Le Directory 2014 est disponible !

2014 May 21
Comments Off
by Corée Affaires

directoryLa Chambre de commerce et d’industrie franco-coréenne (FKCCI) publie la version 2014 de son annuaire !

L’annuaire, et par lui la Chambre de commerce, bat à nouveau son record, avec plus de 250 membres ! La communauté d’affaire franco-coréenne grandit, et comme l’écrit M. David-Pierre JALICON dans l’éditorial, « dynamique, entrepreneur et créatif, telles sont les qualités qui se reflètent dans cet annuaire 2014 : la communauté d’affaires franco-coréenne est forte, ambitieuse et riche de sa diversité. »

Livre de chevet des hommes et femmes d’affaires portant un intérêt pour les relations franco-coréennes, le Directory 2014 rassemble entreprises françaises et coréennes : grands groupes, joint-ventures, entrepreneurs, restaurants, start-ups, individuels, organisations non-gouvernementales, institutions… Traduites en français, anglais et coréen, toutes les informations que vous pouvez chercher sur le milieu d’affaire franco-coréen sont dans l’annuaire : présentation des entreprises et institutions membres de la Chambre, contacts, coordonnées,…

En avant pour l’année du Cheval : commandez dès à présent votre annuaire en contactant fkccimarketing@gmail.com !

Tarifs :

– En Corée du Sud : 70,000 KRW (retrait dans les locaux de la Chambre) / 75,000 KRW (par la poste)
(Étudiants, sur présentation de la carte étudiante : 35,000 KRW dans les locaux / 40,000 KRW par la poste)
- A l’étranger : 50 EUR + 20 EUR pour un envoi standard (bateau), 25 EUR pour un envoi express (avion) – converti en KRW au taux de change du jour de la commande
(Étudiants, sur présentation d’une copie de la carte étudiante : 50 EUR, avec un envoi standard)

FacebookTwitterLinkedInEmail

L’e-brochure du French Gourmet Festival !

2014 May 12
Comments Off
by Corée Affaires

L’e-brochure du French Gourmet Festival est en ligne ! Faites défiler les pages, allez de rubrique en rubrique et cliquez sur les produits et restaurants pour en savoir plus !

FacebookTwitterLinkedInEmail

Le French Gourmet Festival, deuxième édition !

2014 May 12
Comments Off
by Corée Affaires

fgfLa FKCCI et Hyundai Department Stores sont heureux d’annoncer la seconde édition du French Gourmet Festival, qui se tiendra du 16 au 22 mai dans plusieurs grands magasins Hyundai. Cet événement unique est le rendez-vous des gourmets et des gourmands : venez découvrir une sélection de produits tout droit venus de France, certains spécialement pour le festival ! Vous retrouverez ainsi huile d’olive, truffes, rillettes, confitures ou encore chocolats et autres douceurs sucrées ! Découvrez ou retrouvez Aix & Terra, Mille et Une Huiles, la Maison Fossier, la Mère Poulard, Charles et Alice, le Comptoir du Cacao, Léonce Blanc et France Gourmet.

Les stands vous ont ouvert l’appétit ? Les 10 restaurants partenaires du French Gourmet festival vous attendront pour vous offrir des menus spécialement concoctés et à prix spéciaux (voir les conditions dans la brochure et e-brochure à venir prochainement).

L’ATELIER DU SAINT-EX
CHEZ JOSÉPHINA
THE BISTRO, NOVOTEL AMBASSADOR GANGNAM
THE FESTA BISTRO & BAR, BANYANTREE
CAFE DE CHEF, GRAND AMBASSADOR SEOUL
THE PARIS GRILL, GRAND HYATT
CORNERSTONE, PARK HYATT
CLUB HORIZON, RENAISSANCE SEOUL
DONG-DAE-MUN JW MARRIOT
BRIOCHE DOREE

Outre le plaisir des papilles, le French Gourmet Festival est un rendez-vous culturel : ce sera l’occasion de découvrir la culture culinaire française au travers de conférence, du cinéma, de cours sur le vin. Le 16 mai (19h au HDS Apgujeong), Mme Ida DAUSSY présentera la culture française au cours d’une conférence qui précédera la projection du film Julie & Julia, histoire d’un apprentissage de la cuisine française. Vous pourrez aussi assister à la diffusion du film Comme un chef avec Mickaël Youn le 20 mai (HDS Mokdong). De grands sommeliers de SOPEXA, MM. CHOI Eun Sik et CHO Soo-Min, viendront vous expliquer les subtilités et les secrets du vin lors des « Wine Master Class » dans plusieurs Hyundai Department Stores (17 et 18 mai). Les cuisiniers en herbe pourront profiter des talents des chefs du Cordon Bleu lors du cours organisé le 17 mai (17h-19h, au Cordon Bleu).

Restez connectés sur les réseaux de la FKCCI pour en savoir plus !

FacebookTwitterLinkedInEmail

Yachting de luxe et bateaux de plaisance ; le renouveau de la construction navale coréenne ?

2014 April 30
Comments Off
by Corée Affaires
www.hdyachts.com

www.hdyachts.com

Par Mathieu PERISSUTTI

Alors que les constructeurs de cargos doivent faire face à une crise économique mal anticipée, de nouveaux marchés tournés vers le grand public et les loisirs s’ouvrent en Corée.
En 2012, on comptait plus de 10000 bateaux de plaisance amarrés en Corée : une incroyable augmentation quand on sait qu’ils n’étaient que 255 officiellement enregistrés en 2005.

Cette augmentation est visible dans les 18 ports de plaisance et marinas du pays, mais elle est surtout notable à la Seoul Marina de Yeouido et à la Jeongok Marina de Gyeonggi, où les emplacements disponibles ne suffisent plus, et bon nombre de bateaux restent stationnés à quai. Les collectivi

tés locales ont bien compris le créneau qui s’annonçait, puisque 8 nouveaux ports de loisirs sont actuellement en construction sur la Péninsule, et 20 autres seraient en projets d’ici 2019.

« Aux vues de cette demande en constante augmentation, nous espérons que le gouvernement élargira les infrastructures de plaisance rapidement », témoigne Donghan SHIN, Assistant Manager chez Hyundai Yachts (HY), « afin de permettre aux coréens, les meilleurs early-adopters au monde, de se sensibiliser aux plaisirs des loisirs maritimes. À la différence de l’automobile, les yachts sont des produits « Highly Involved », et être propriétaire reste encore très coûteux, c’est pourquoi le marché de la location de yachts ou de voiliers augmentera considérablement dans les années à venir, permettant aux amateurs de profiter des charmes de la navigation sans avoir à se soucier des frais d’amarrage, d’assurance ou d’entretien », nous confie également le représentant de HY, leader coréen du marché. Et les grands hôtels de la capitale l’auront bien compris, il y a là un marché nouveau et attrayant. Le Conrad Seoul proposait par exemple cet été, des croisières et des nuitées romantiques sur le fleuve Han à bord de yachts de luxe. « Cette opération fut un grand succès, » nous confie Jean PARK Directrice Marketing et Communication du Conrad Seoul, « avec un taux de remplissage avoisinant les 100%. »

L’industrie coréenne de la plaisance n’en est qu’à ses débuts, mais le nombre de détenteurs de permis bateaux en constante augmentation (45000 depuis 2008, soit + 90 % en 5 ans) témoigne de cet engouement. La Corée possède des avantages compétitifs dans ce domaine : un savoir-faire technologique et électronique indéniable ainsi qu’une industrie de construction navale reconnue dans le monde entier. Le marché coréen est donc en plein essor, et le nombre de pratiquants en est le meilleur exemple, avec plus de 500,000 adeptes en 2012.

Extrait du dossier spécial “La Corée : hub des transports en Asie” du Corée Affaires n.94

FacebookTwitterLinkedInEmail

La Corée, relais du transit maritime en Asie

2014 April 11
Comments Off
by Corée Affaires

Par Mathieu PERISSUTTI

Bien que le ralentissement économique de ces 5 dernières années ait créé une baisse des activités dans la quasi-totalité des filières liées à l’industrie des transports, il est un secteur qui lui, ne connait pas la crise : celui du trafic maritime.

Les 10 plus grands ports du monde Trafic annuel en milions d'EPV

Les 10 plus grands ports du monde
Trafic annuel en milions d’EPV

Avec un trafic mondial augmentant en moyenne de 5% par an, et avec plus de 50 000 navires en service dans le monde en 2012, la voie maritime reste le moyen de transport le plus important au monde. Ce sont près de 9 milliards de tonnes de marchandises qui empruntent ainsi la mer chaque année, assurant 90 % du trafic mondial. Au re­gard d’une carte géographique relatant la densité de population à l’échelle glo­bale, nous nous rendons compte que la zone « Asie de l’Est » est la plus peuplée (près des 2/3 de la population mondiale y est recensée). Rien d’étonnant alors d’observer que sur les 10 plus grands ports du monde, 7 se trouvent en Asie de l’Est.

Alors que les autres secteurs d’activité de l’industrie du transport stagnent ou régressent depuis 2008, la bonne santé de l’activité maritime s’explique logi­quement ; « lorsque la consommation des ménages est en baisse, les exportateurs favorisent logiquement le trans­port maritime vingt fois moins cher que l’aérien, » comme nous le rappelle Ma­dame CHO Yoon-Ju, Country Manager chez Saga Korea. Dans ces périodes de crise, seules certaines marchandises bien spécifiques continuent de tran­siter par les airs ; principalement les produits pharmaceutiques, les pièces automobiles ou les produits issus de l’industrie du luxe. La crise économique favoriserait donc le transport maritime.

Construit en 1407, le port de Busan possède, avec ses 23 millions d’Equivalent Vingt Pieds*, une place éminente dans la hiérarchie mondiale en termes de conteneurs, juste derrière Shanghai, Singapour, Hong Kong et Shenzhen. En Europe, c’est Rotterdam qui occupe la première place, se classant au 12e rang mondial, alors que le premier port fran­çais HAROPA (Le Havre-Rouen-Paris) occupe quant à lui la 25e place mondiale.

Le taux de transbordement (transit de marchandises) reste le plus évocateur, puisque 48% des cargaisons qui transitent par Busan sont ensuite dispat­chées sur le reste de l’Asie, montrant clairement le rôle de hub régional du port coréen. Au même titre que l’aéro­port d’Incheon sur le secteur aérien, les transporteurs maritimes américains, européens ou de la zone Pacifique pré­fèrent aujourd’hui transiter par Busan pour rallier ensuite les ports japonais ou chinois.

L’extension du port de Busan prévue pour s’étaler jusqu’en 2015 devrait lui conforter cette place de leader mondial, « encore faudrait-il qu’un effort soit fait en termes d’ingénierie logistique, afin de s’adapter aux normes européennes et mondiales, notamment sur la qualité des service et du stockage des mar­chandises », souligne justement An­dreas Su-Whan KIM, Managing Director chez Clasquin Korea, afin de pouvoir capter l’essentiel du transit de cette ré­gion du monde, vouée à une expansion continue.

Extrait du dossier spécial “La Corée : hub des transports en Asie” du Corée Affaires n.94

FacebookTwitterLinkedInEmail